• Retrouvez la liste des conseillers après les élections du 8 février 2015 et le nouvel organigramme.
  • Mise à jour du Tableau des SEL et SCP et Cotisation Ordinale : les Sociétés d’Exercice Libéral et les Sociétés Civiles Professionnelles devant régler une cotisation spécifique à l’Ordre, un appel de cotisation leur est adressé chaque année. Nous tenons donc à vous rappeler la nécessité de tenir l’Ordre informé des modifications intervenant au sein de ces sociétés et notamment de leur cessation d’activité afin d’éviter que nous vous adressions un appel de cotisation si ces sociétés n’exercent plus.
  • Centre MedQual : Il s’agit d’un centre d’information et de ressources pour le bon usage des produits de santé et plus particulièrement des antibiotiques. Il est destiné à l’ensemble des professionnels de santé de la région Pays de Loire. Il est donc spécialisé dans l’infectiologie. Contacts : Tél.02.40.84.64.34 Fax.02.40.84.67.99 mail : medqual@chu-nantes.fr site internet : www.medqual.fr

La Parité… en Marche !

Mis à jour : mercredi 28 mars 2018 Publication : mercredi 18 octobre 2017 Écrit par J.L. Clouet

(LOM-154 Janvier 2018, donc avant les élections) 

Nous allons voter pour renouveler par moitié le Conseil départemental. Cette année verra l’arrivée d’une petite nouveauté par un vote non plus uninominal mais par un binôme femme/homme.

Chaque binôme se sera formé par affinité pour proposer un nouveau choix aux médecins du département.
Nous étions déjà en avance par rapport à certains départements puisque 5 femmes titulaires siégeaient au Conseil depuis 3 ans puis 4 après
le départ de Nicole Tournemaine.

Cette fois ci 10 binômes se présentent et trois femmes étant sortantes, le prochain Conseil comprendra 6 femmes pour 14 hommes . Il faudra attendre 3 ans en 2021 pour que notre Conseil soit en cohérence avec les recommandations du législateur et atteigne la parité.

D’ici là les règlements ont le temps de changer avec l’introduction de ratio salariés/libéraux, actifs/retraités, citadins/ruraux et que sais je encore…. L’imagination de nos administratifs dirigeants étant particulièrement floride !

L’important n’étant pas dans une quelconque répartition imposée mais dans l’investissement personnel que les conseillers élus mettent dans leur engagement. Je veux ici bien sûr remercier chaleureusement l’équipe sortante qui m’a fait l’honneur d’être son représentant pendant les quatorze années passées.
Le président n’est que la « tête de turc » et l’image de son Conseil !

Il faut juger la réussite du Conseil au plaisir de travailler ensemble et en cela ce fut une réussite tant les débats furent vifs et que lors des bureaux du jeudi, nous nous retrouvions à plus d’une douzaine pour le suivi des dossiers et la répartition du travail de conciliation, la réception des confrères. Les assemblées plénières deviennent alors plus un nécessaire formalisme administratif chargé d’entériner ou de peaufiner des affaires déjà bien préparées en amont.
Certains dans le passé ont cru s’investir dans le Conseil pour des représentations syndicales ou professionnelles. Cet engagement est louable mais il faut rappeler que les missions ordinales sont encadrées par le Code de la Santé Publique et le Code de déontologie médicale. Un règlement ordinal verrouille le tout. La place à l’improvisation n’est pas garantie mais par contre il reste l’essentiel au Conseil départemental qui est l’application intelligente de ces lois et règlements, et plus encore la défense et l’accompagnement de nos confrères dans leur complexe et difficile vie professionnelle. Qui peut mieux que des confrères en exercice comprendre telle réaction, telle prise en charge ? Savoir que le surmenage amène parfois à des réactions épidermiques qui trouvent une écoute au Conseil. Qu’il peut être compréhensible que des conflits de devoir entraînent chez nos confrères des interprétations des textes nécessitant une mise en perspective ?

Je me réjouis vraiment de voir que des confrères de toutes pratiques aient choisi de se porter candidat à ce renouvellement. Le Conseil ne peut pas se passer de la connaissance fine des hospitaliers, des salariés, des libéraux spécialistes, des médecins généralistes dans tout leur mode d’exercice. Notre profession devient si complexe que les éclairages et les connaissances de tous sont indispensables. Il nous est arrivé d’ailleurs de demander à des confrères non élus des explications sur une prise en charge. Récemment encore nous avons voulu rappeler que le Conseil avait toute sa place pour recevoir les doléances de confrères en situation difficile face à une administration parfois « droite dans ses bottes » !

Le Conseil est une institution officielle représentative qui a toute sa place dans le système de santé. Il faut le répéter et l’imposer à nos interlocuteurs.
Les nouveaux élus devront rapidement intégrer les différentes commissions pour participer et recevoir nos confrères, notre Conseil a toujours fonctionné sur cet accompagnement pour un véritable passage de témoin entre génération. Chacun amenant son savoir et sa vision dans le respect de nos règlements.
Trois conseillers bien connus de tous ont choisi de ne pas solliciter un nouveau mandat, je tiens au nom du Conseil et de vous toutes et tous à chaleureusement remercier Jean François Allard, Gérard Tilly et Philippe Tostivint pour tout ce qu’ils ont su amener au Conseil. C’est forcément à titre très personnel avec une grande émotion que je les vois nous quitter, mon tour viendra dans trois ans ! Nous devons anticiper le renouvellement, ce sont des personnes sages qui ont énormément apporté et donné au Conseil et aux confrères par leur soutien dans les conciliations mais aussi par leur vision extrêmement pertinente et lucide de la vie professionnelle des confrères. Ils nous ont toujours apporté un soutien indéfectible, un engagement total. Ils ont insufflé cette convivialité et cette camaraderie qui fait de notre Conseil un lieu où chacun sait qu’il sera écouté et entendu. Nous perdons de fortes personnalités, à charge pour nous de prendre le relai !

Au moment de quitter la présidence, je veux vous remercier tous de m’avoir fait confiance et d’avoir toujours eu la gentillesse de voter nombreux ! Cela bien sûr fait toujours plaisir mais aussi crée un devoir pour représenter dignement ceux qui vous ont donné ce mandat. J’espère avoir été à la hauteur de la tâche et n’ai pas particulièrement de regrets ! Nous avons mis en place avec la commission d’entraide cette facilité pour les confrères de pouvoir bénéficier d’une consultation de prévention des risques de santé physique et psychique. Je me mettrai au service de la nouvelle équipe pour accompagner les nouveaux élus et les guider dans les arcanes représentatives ordinales comme mes prédécesseurs l’ont fait avec gentillesse et en laissant les idées nouvelles émerger pour leur permettre de les réaliser.

Je tiens enfin expressément à remercier notre encadrement administratif et nos assistantes. Elles accueillent les médecins toujours avec beaucoup d’empathie et de bienveillance ainsi que les élus ordinaux. Elles ne comptent ni leur temps ni leur présence pour nous faciliter l’exercice. Sans elles, le rayonnement et le succès qui sont reconnus à notre département pour l’accueil des nouveaux inscrits, les réponses fournies aux questions des confrères, l’accompagnement des médecins dans les procédures parfois psychologiquement difficiles ne seraient possibles.
Au nom de vous toutes et tous, je tiens à leur rendre cet hommage franc et cordial.

Merci à vous toutes et vous tous pour ces quatorze années, et à bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Docteur Jean-Louis CLOUET

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Copyright © 2017 Conseil de l'Ordre des Médecins de Loire-Atlantique - Tous droits réservés