• Retrouvez la liste des conseillers après les élections du 8 février 2015 et le nouvel organigramme.
  • Mise à jour du Tableau des SEL et SCP et Cotisation Ordinale : les Sociétés d’Exercice Libéral et les Sociétés Civiles Professionnelles devant régler une cotisation spécifique à l’Ordre, un appel de cotisation leur est adressé chaque année. Nous tenons donc à vous rappeler la nécessité de tenir l’Ordre informé des modifications intervenant au sein de ces sociétés et notamment de leur cessation d’activité afin d’éviter que nous vous adressions un appel de cotisation si ces sociétés n’exercent plus.
  • ATTENTION AUX RISQUES D’ARNAQUES SUR LA MISE EN CONFORMITE AVEC LE RGPD Voir l'article sur Flash-Info
  • Centre MedQual : Il s’agit d’un centre d’information et de ressources pour le bon usage des produits de santé et plus particulièrement des antibiotiques. Il est destiné à l’ensemble des professionnels de santé de la région Pays de Loire. Il est donc spécialisé dans l’infectiologie. Contacts : Tél.02.40.84.64.34 Fax.02.40.84.67.99 mail : medqual@chu-nantes.fr site internet : www.medqual.fr

La chasse aux pigeons...

Publication : mercredi 1 juillet 2009 Écrit par M. Chupin - Dessin de P. Leveque

Si on en croit les bons auteurs, le grand plaisir de nos ancêtres gaulois était la chasse au sanglier.

Puis la mode a évolué en faveur du cerf . À la révolution, après une courte période de chasse inédite (= les têtes du clergé et des aristocrates), la chasse tout court s'est démocratisée, et est devenue un loisir très populaire pendant les XIXe et XXe siècles. Jusqu'à ce que, pendant les dernières décennies, écologistes obligent, la chasse devienne progressivement politiquement incorrecte... sauf pour 2 gibiers : le pigeon (évidemment, pas ramier !), et le cochon ("de payant" !) ...

Par exemple, sous prétexte de santé publique : on "protège" l'usager de la route par une multitude de chausses-trapes , comme les radars bien camouflés dans des endroits bien juteux, la multiplication des taxes diverses et variées (sur les carburants, sur les éliminations toxiques, sur les péages, sur les parkings etc.)...

Idem, le tabagisme (le nouveau grand coupable... après la tuberculose et la syphilis d'il y a 50 ans) : à côté de la suppression de la cigarette de Lucky Luke et de la pipe de Jacques Tati, le plus simple pour stimuler les motivations et les bonnes volontés est bien sûr de taxer, d'interdire et de verbaliser...
Le vin, lui, commence à s'en tirer un peu mieux, car ses récentes propriétés antioxydantes le rendent moins incorrect !
À quand des taxes sur le beurre et la charcuterie, pour lutter contre le cholestérol et l’obésité, sur les sucreries pour lutter contre le diabète, sur le sel (cela ne serait que ressusciter la gabelle) pour lutter contre l'hypertension ? Cela viendra probablement un jour, car il faut bien que l'argent rentre !

Autre exemple, où il ne faudrait pas que les druides soient pris pour des pigeons : la fameuse charte de la visite médicale, dont les laboratoires pharmaceutiques semblent si fiers (une auto-production... dont les vraies motivations restent obscures) et qui se traduit par une nouvelle façon de "communiquer", c'est-à-dire : disparition progressive du contact direct de visu, au profit d'un marketing commercial standard, impersonnel, à savoir poste, fax, mail… téléphone : il devient de plus en plus fréquent qu'un docteur X. réussisse, du seul fait de son titre, à passer le barrage de votre secrétariat et vous annonce, qu'au nom de tel ou tel laboratoire, il veut discuter avec vous de telles ou telles dernières recommandations : qui veut piéger qui ? Et ceci d'autant plus que, souvent , les recommandations en question sont issues d'enquêtes épidémiologiques financées par le laboratoire lui-même !
La publicité "basique" vous agresse au moment des repas, la publicité pharmaceutique au moment des consultations ! Vous verrez qu'un jour, les pigeons oublieront de roucouler et se rebelleront...

Enfin, pour finir, un dernier exemple qu'il est bien difficile de ne pas évoquer, à savoir les dernières élections au Saint Empire Romano-Germano-slave ... où on a vu les chasseurs "officiels" prendre une veste, et à l'inverse les anti-chasseurs faire un score imprévu aux dépens de pigeons ( roses !) qui n'avaient sûrement pas prévu cela. Au passage, ces "pigeons roses " ne sont pas une exclusivité gauloise car, sans rire, il existe des vrais pigeons roses à l'île Maurice.

L'homme est un loup pour l'homme !

Provocatrix

Copyright © 2018 Conseil de l'Ordre des Médecins de Loire-Atlantique - Tous droits réservés