• Retrouvez la liste des conseillers après les élections du 8 février 2015 et le nouvel organigramme
  • Mise à jour du Tableau des SEL et SCP et Cotisation Ordinale : les Sociétés d’Exercice Libéral et les Sociétés Civiles Professionnelles devant régler une cotisation spécifique à l’Ordre, un appel de cotisation leur est adressé chaque année. Nous tenons donc à vous rappeler la nécessité de tenir l’Ordre informé des modifications intervenant au sein de ces sociétés et notamment de leur cessation d’activité afin d’éviter que nous vous adressions un appel de cotisation si ces sociétés n’exercent plus.
  • Centre MedQual : Il s’agit d’un centre d’information et de ressources pour le bon usage des produits de santé et plus particulièrement des antibiotiques. Il est destiné à l’ensemble des professionnels de santé de la région Pays de Loire. Il est donc spécialisé dans l’infectiologie. Contacts : Tél.02.40.84.64.34 Fax.02.40.84.67.99 mail : medqual@chu-nantes.fr site internet : www.medqual.fr

Grande Région Armorique : C’est loupé ! Les druides sont toujours en exil !

Publication : vendredi 20 juin 2014 Écrit par M. Chupin - Dessin de P. Leveque

Petit rappel historique : l’ancienne Gaule Armorique préromaine dépassait largement les frontières de l’actuelle Bretagne, et correspondait à peu près à tout le massif armoricain.Elle a disparu après la défaite de la guerre des Vénètes : César en a fondu la partie Nord- Loire dans la Gaule celtique, et la partie Sud-Loire dans la Gaule Aquitaine. À la fin de l’empire romain, les Bretons ont commencé à vouloir reconquérir cette Armorique.

De nombreuses guerres les ont opposés aux Francs, et ont abouti à des frontières fluctuantes (les dernières étant celle de l’ancien duché) séparant la Bretagne « souveraine » de ses Marches (en gros : les actuels Pays-de-la-Loire… mais aussi la Basse-Normandie).

Réalités politiques : on aurait donc pu espérer une réunification de cette antique Armorique, dans le cadre du récent redécoupage régional. Jean-Marc était pour, Jean-Yves était contre… C’est le second qui a gagné. Pourquoi ? République peut-être, mais féodalités toujours ! Spécificités géographiques et/ou historiques et/ou culturelles : que nenni… Avis des petites collectivités de base : que nenni… Tout semble s’être fait dans la précipitation politicienne… Mais, quoi qu’il en soit, sauf modifications toujours possibles, la Bretagne et les Pays-de-la-Loire ne bougent pas…

Ce qui est peut-être un moindre mal, ou une façon d’échapper au pire ? La Bretagne ne craignait pas grand-chose : au mieux elle aurait pu espérer un agrandissement, soit selon les dernières frontières ducales… soit selon les frontières d’avant l’invasion romaine, dans le cadre d’une fusion Bretagne - Pays-de-Loire. Ces derniers avaient beaucoup plus à craindre : par exemple un dépeçage plus ou moins global… Non seulement la Loire-Atlantique vers la Bretagne, mais aussi la Vendée vers le Poitou, ou le Maine-Anjou vers la région Centre. Mais si, pour des raisons évidentes, l’hypothèse de cette fusion avait donc bien été évoquée (cf. l’ancien premier ministre déjà cité), elle n’a pas été réalisée…

Peut-être parce que certains Bretons avaient peur d’y perdre leur identité ou, surtout, pour certains autres, leurs précieux pouvoirs ? Et pourtant, cette solution aurait été l’achèvement des rêves de leurs premiers ducs : la réunification du massif armoricain.

 

Il n’en reste pas moins qu’une grande région Armorique (65 000 km²), basée sur les critères susmentionnés de géographie, culture, et histoire (ancienne… mais aussi plus récente : révoltes de 1793, par exemple…), supporterait très bien la comparaison avec d’autres grandes régions européennes bien individualisées, comme la Bavière, l’Écosse etc..

Qui l’eut cru ! François Hollande dans les bottes de Jules César ? Mais rien n’est forcément perdu : il suffit que l’idée fasse son chemin… et que le même F. Hollande ait brusquement l’envie de se prendre pour Astérix !

Provocatrix

Copyright © 2015 Conseil de l'Ordre des Médecins de Loire-Atlantique - Tous droits réservés