• Retrouvez la liste des conseillers après les élections du 8 février 2015 et le nouvel organigramme.
  • Mise à jour du Tableau des SEL et SCP et Cotisation Ordinale : les Sociétés d’Exercice Libéral et les Sociétés Civiles Professionnelles devant régler une cotisation spécifique à l’Ordre, un appel de cotisation leur est adressé chaque année. Nous tenons donc à vous rappeler la nécessité de tenir l’Ordre informé des modifications intervenant au sein de ces sociétés et notamment de leur cessation d’activité afin d’éviter que nous vous adressions un appel de cotisation si ces sociétés n’exercent plus.
  • Centre MedQual : Il s’agit d’un centre d’information et de ressources pour le bon usage des produits de santé et plus particulièrement des antibiotiques. Il est destiné à l’ensemble des professionnels de santé de la région Pays de Loire. Il est donc spécialisé dans l’infectiologie. Contacts : Tél.02.40.84.64.34 Fax.02.40.84.67.99 mail : medqual@chu-nantes.fr site internet : www.medqual.fr

MST… TPG… ou le rêve de la médecine gratuite !

Publication : vendredi 20 juin 2014 Écrit par M. Chupin - Dessin de P. Leveque

Notre MST (= non pas ce que vous pensez, mais notre ministre de tutelle, Marie Sol Touraine) résiste à tous les remaniements ministériels, et voit même ses attributions s'élargir…Inoxydable, a dit récemment le Quotidien !

Mais cela suffira-t-il pour faire passer le TPG (= Trésorier Payeur Général ? Non, mais cela revient exactement au même : Tiers Payant Généralisé) ?

Le but de la manoeuvre n'est évidemment pas de diminuer la consommation médicale et donc la dépense ! C'est d’en faire un nouveau grand acquis social populaire : après les congés payés (3, puis 4, puis 5 semaines), après la semaine de 40, puis 39, puis 35 heures, la médecine quasi-gratuite…
À laquelle, si le projet aboutit, le nom de MST restera attaché, comme celui de Jules Ferry est resté attaché à l'école gratuite ! Mais il y en a d'autres qui resteront attachés… à leurs cabinets, submergés par la surconsommation médicale que générera cette nouvelle disposition. À tel point que, rapidement, ils demanderont à être salariés, de façon à bénéficier des horaires de tout le monde.
Et, du coup, cela deviendra une médecine non seulement quasi-gratuite, mais aussi publique (comme l'école)… mais beaucoup moins rapide !

Attendons… Tout ceci n'est prévu que pour 2017, c'est-à-dire une année stratégique et dangereuse !

Et d'ici là, dans la mesure où le gouvernement actuel n'a pas les moyens de conduire la politique économique et sociale qu'il souhaiterait, il est probable qu'il va essayer de se rattraper auprès de son électorat par des mesures sociétales : et pour cela, outre notre ministre des affaires sociales, on pourrait compter, une fois de plus, sur celle de la Justice ?

Mais irons-nous jusqu'en 2017 ? Les nuages et les averses qui caractérisent le quinquennat continuent à s'accumuler : sondages en piqué, ministres en délicatesse avec le fisc, sombre histoire de " sans-dents " dans une publication vengeresse récente… Qui sera le plus inoxydable ?

Provocatrix

Copyright © 2015 Conseil de l'Ordre des Médecins de Loire-Atlantique - Tous droits réservés