Les directives anticipées des patients atteints de cancer en prise en charge palliative : quelle place pour le médecin généraliste ?

Mis à jour : vendredi 10 mars 2017

Chère consœur, cher confrère,

Médecin généraliste remplaçante en Loire-Atlantique, j’effectue actuellement mon travail de thèse sous la direction du Docteur Eva KERROUAULT (médecin de soins palliatifs à l’ICO Gauducheau).

Nous avons choisi de réaliser une enquête ayant pour thématique « les directives anticipées ». L’objectif de cette étude est de définir la place du médecin généraliste ainsi que celle des infirmiers libéraux concernant les directives anticipées des patients atteints de cancer en prise en charge palliative.

Le questionnaire porte donc exclusivement sur vos patients ayant eu un diagnostic de cancer d’emblée incurable ou suite à une ré-évolution secondaire, pour lequel un traitement curatif n’est plus envisageable, qu’ils soient peu symptomatiques ou en fin de vie.

Ce questionnaire est anonyme et peut-être rempli en 10 minutes maximum. En vous remerciant de l’intérêt que vous pourrez porter à notre travail, veuillez agréez, l’assurance de nos sentiments respectueux.


Questionnaire en ligne


Annaëlle BÂLON et Dr Eva KERROUAULT
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Copyright © 2017 Conseil de l'Ordre des Médecins de Loire-Atlantique - Tous droits réservés